Mesures inquiétantes sur la qualité de l’air dans le bâtiment EOS

masqueLes dernières mesures de la qualité de l’air dans le bâtiment ont donné des résultats non conformes aux normes. Suite à une expertise lancée par le CHSCT il avait été décidé d’ajouter un certain nombre de composants aux analyses régulières faites dans le bâtiment.

–  Benzène : on constate des taux très supérieurs à la valeur repère de 5 μg/m3 avec un maximum à 88 !

–  Formaldéhyde : la valeur repère est de 10 μg/m3, là aussi on constate des valeurs trop importantes avec un maximum à 24 !

–  NO2 : On est souvent très proche de la valeur repère de qualité d’air intérieur à 40 μg/m3 avec un dépassement à 42, on est donc aux limites pour ce composant.

–  Poussières fines : on est globalement dans la norme avec quelques dépassements liés à la proximité de l’extérieur.

–  COV (Composé organique volatil) : Les valeurs sont bonnes alors qu’elles étaient mauvaises lors de la mesure précédente. Les services généraux avaient effectué des opérations de nettoyage de moquette qui ont dû être efficaces.

Il est de la responsabilité de la Direction de prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la santé des salariés. Le CHSCT attend le détail de ces mesures ainsi que le résultat d’un audit sur le renouvellement de l’air dans le bâtiment (le CHSCT ayant des doutes sur l’efficacité du système).

Rappellons que EOS est un bâtiment de haute qualité environnementale (HQE).

Imprimer cet article Télécharger cet article